À 60 ans, Fanny retrouve sa vie, comme on reconstitue un puzzle : son enfance de misère au Bénin, ce drôle de sauvetage par les religieuses, ces années passées au service des autres, riches et pauvres, quand elle voyageait "avec les bagages" dans les stations balnéaires ou donnait sa dernière chemise à ses frères et sœurs, ainsi que surtout, son projet pour sa retraite ... enfin, ses projets au pluriel, puisque la fin (du livre) s'est avérée être un commencement.

Biographe de cette bâtisseuse de ponts entre le Bénin et la France, je peux désormais affirmer que le livre qui change la vie, c'est celui qu'on écrit ! 

 


Du même auteure

Jean Claude PERRONNET / L'homme qui court avec les yeux des autres

Tomek DZIANO /Le fils prodigue

Les lunettes magique de Samir

 

La Fée des Couleurs